"Le jardin, c'est de la philosophie rendue visible."

Erik Orsenna

<$CBTagMedias$>
23 septembre 2017

Quelques mots d'amour de Rûmi...

"Heureux le moment où nous serons assis dans le palaisToi et moi,Avec deux formes et deux visages, mais une seule âme,Toi et moi.Les couleurs du bosquet et les voix des oiseauxNous conféreront l'immortalité Au moment ou nous entrerons dans le jardinToi et moi.   Les étoiles du ciel viendront nous regarder;Nous leur montrerons la lune elle-mêmeToi et moi.Toi et moi,Libérés de nous mêmes, serons unis dans l'extase,Joyeux et sans vaines parolesToi et moi.Les oiseaux du ciel au brillant plumageAuront le cœur dévoré d'envie.Dans ce... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 juillet 2017

Jour d'été flamboyant

Soleil dense, rayons brûlants.   Les gestes des Hommes au ralenti.   Fleuve immobile où scintillent mille reflets d'or et d'argent.   Lumière aveuglante. Ciel d'azur parfait.Il fait tellement chaud que tout semble hébété, écrasé de torpeur. Le couvercle poète, paré d'un habit de cyan ouvrant sur l'infini, se déploie sans limite. Parabole incroyable que cet éther dans lequel est nimbée la Terre. Terre des Hommes, oui...   D'ailleurs, un jour comme celui-ci, on pourrait presque rejoindre Le Petit... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 juillet 2017

Songe de Perse

Shirin est fille d'orient, Arthur enfant de France.   Autant il est fougueux, embrasé parfois, exalté, crépitant - corps et esprit de feu nourris de poésie, qu'Arthur lit, affamé, et qu'il écrit aussi - autant Shirin est à l'image des eaux étincelantes et calmes des bassins d'Ispahan. Ainsi sait-elle dompter, sans pourtant les éteindre, les brasiers insensés de l'homme qu'elle chérit.   Shirin, héritière d'un noble érudit iranien, se plaît à conter à Arthur les fables philosophiques des vieux sages perses. Des heures... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 14:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 juillet 2017

Mon pré

J'habite une maison blanche aux parquets de miels, doré ou foncé.   Elle forme un abri, niché dans un jardin de roses.   Le portail poussé, ce sont ces nobles fleurs qui, d'emblée, envahissent le champ de vision, effleurent les narines si tant est qu'on les frôle, appellent la main à doucement caresser, de leurs pétales, la peau veloutée qui embaume.   Avançons. Longeons la haie et la maison. Lauriers sombres, photinias, mariés aux hibiscus, corêthes, seringats, kolkwitzia, lilas et weigelia. Que tout cela... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 16:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 juin 2017

Mon grand-père

Mon grand-père, ni parent de sang, ni parent de gènes, bien plus que cela, m'est parent de coeur.   Nos âmes liées depuis mon entrée dans le monde, sa main solide qui a tenu la mienne dans les petites tourmentes de l'enfance, son pas sûr pour m'ouvrir un chemin facile dans la vie, et aujourd'hui mes doigts presque plus forts que les siens qui se referment pour lui tenir chaud ; à présent sa démarche fragile, mon bras tenant le sien.   Je regardais petite la course des nuages dans ses yeux, j'écoutais ses mots... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 juin 2017

Insouciance

Etrange ronde sans queue ni tête. Un cercle pour protéger l'innocence nue, pour l'admirer aussi ou la choisir, qui sait... Explosion de couleurs, visages pleins d'espoir tournés vers les plus intenses promesses de la Vie ; corps tendus en quête de plaisir, âmes libres, offertes, sans vice. Cueillir les douceurs, tous les plaisants, les délicieux possibles de l'existence. Tendre la main pour la trouver sitôt emplie de... quoique ce soit qu'importe ! De toute façon ce sera doux. La plaine est fertile, les arbres ploient sous... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 juin 2017

Je me souviens

Je me souviens des arbres du maquis – et comme ils sentaient bon ! – de la Méditerranée, de la cloche dont le carillon nous parvenait de la ville située sur l'autre versant du golfe. Je me souviens de la ronde des hirondelles gazouillant dans la douceur des fins de journée, et d'une joie pleine, sereine et confiante. Je me souviens des mois de vacances rêvés sous le soleil de Corse.   Je me souviens de Candy, et d'Anne Sylvestre. Je me souviens du poste de télévision à trois chaînes. Je me souviens des patins à... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,