<$CBTagMedias$>
14 octobre 2017

Matérialité des âmes vagabondes

Déferle une lame de fond, bouillonnante, qui cherche des estuaires parfumés où s'insinuer, des rives à caresser, des terres à explorer.   Au loin une vaste contrée fleurie, paysages improbables, falaises escarpées, telle une dentelle d'entailles ciselées par les vents de la vie. Il y a à sa surface des vallons luxuriants, des cités improbables, des monts exubérants et des déserts arides.   La quête des eaux est pour la terre. Celle du continent pour l'étreinte de l'océan.   Ainsi l'errante éprouve-t-elle le... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 21:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 août 2017

Puumala, ou l'initiation au sauna "de fumée"

A Riitta   Entrer en sudation comme on entre en prière.   Le corps se détend peu à peu, lâchant un à un les petits et grands poids dont l'âme, sensible, s'encombre jour après jour, lestant muscles, nerfs, os, peau et même chair. Les silhouettes luisantes expulsent des sources chaudes jaillies en mille lieux dans les profondeurs de l'épiderme. Paroles chuchotées, gestes au ralenti.   Esprit et corps se dissocient. Le premier abandonne le second à son recueillement immobile dans la cabane surchauffée, pour... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 juillet 2017

Songe de Perse

Shirin est fille d'orient, Arthur enfant de France.   Autant il est fougueux, embrasé parfois, exalté, crépitant - corps et esprit de feu nourris de poésie, qu'Arthur lit, affamé, et qu'il écrit aussi - autant Shirin est à l'image des eaux étincelantes et calmes des bassins d'Ispahan. Ainsi sait-elle dompter, sans pourtant les éteindre, les brasiers insensés de l'homme qu'elle chérit.   Shirin, héritière d'un noble érudit iranien, se plaît à conter à Arthur les fables philosophiques des vieux sages perses. Des heures... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 14:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 juin 2017

Texte de base pour réécritures, à la manière de Proust et de Valérie Mréjen

  Juin 2013. Le Caire, période de Ramadan.   Une foule dense et bruyante se presse aux abords du grand souk Khan El Khalili. C'est l'après-midi, il fait beau, et les habitants de la ville-monstre semblent au ralenti. Hommes, femmes, jeunes ou vieux, tous animés d'une joie pudique, attendent patiemment le coucher du soleil, l'heure miraculeuse où il fera enfin frais, le temps venu de rompre le jeûne. Un couple d'occidentaux avec une petite fille très observatrice vient de prendre place à l'une des tables disposées sous... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,