10 juin 2017

Bulles

Les bulles de Champagne, régulièrement partagées depuis, oh... presque toujours, à la table des aïeuls, invariablement prodigues.Les bulles du bain parfois partagé avec les soeurs, pendant le temps de l'enfance.Rires éclatants, éclaboussures, buée sur les miroirs, peau des orteils toute fripée et barbes de Père Noël.   La grande bulle dans laquelle elles grandissaient ensemble ; puis, plus tard, chacune la sienne. Trois soeurs, trois petits diamants taillés dans un rêve de conte de fées. Trois bulles voltigeant dans le... [Lire la suite]

09 juin 2017

Le Voyageur

Ainsi est-il certainement à Reykjavik à présent ; à moins que ce ne soit Stockholm...?Elle s'interroge puis finit par se dire : "qu'importe."Il est ici... Et puis le voici là l'instant d'après.Elle lève les yeux vers le ciel et regarde passer dans le loitnain les immenses oiseaux blancs qui fendent l'azur. Elle se demande si celui-ci l'emporte, quand celui-là le ramènera...Elle l'imagine. Il n'y a pas d'arrêt sur image possible. Une sorte de flou artistique fragmente le mouvement, à l'infini.Elle l'imagine. Toujours un pas prêt à... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juin 2017

Débordement

Vivre avec passion, ah, les infinis tourbillons ! Sentiments mêlés qui tournent en obsession. La folie plus qu'une simple conception, plus qu'une objection, à côtoyer parfois comme une possession.   Être le ballon qui part haut, haut dans le ciel, s'y sentir baladé de ci de là par le vent bleu d'été ; puis devenir cette dernière feuille de l'automne qui, vaincue, tournoie dans sa lente descente vers le pavé gris. S'éveiller amazone, élaborer des plans, lancer ses traits vers l'assaillant ; avoir tellement mal... et se... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 juin 2017

Hommage du matin

  Il la réveille. Il bande...   Il la réveille parce qu'en lui une sensation très plaisante picote, chatouille, s'insinue partout et... demande. Il dort encore, pourtant le désir est là, palpable, alors même qu'alangui, lui dérive encore sur les océans de ses songes. Quel est ce délicieux prodige ?! Érection matinale – un réflexe à son insu pourrait-on dire – ou bien conséquence des caresses prodiguées à la femme allongée contre lui, à cet objet de ses désirs ? Est-ce l'effet provoqué par la paume de sa main, la... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juin 2017

Reflexion existentielle de jeunesse

Perdu dans l'immensité de l'Infini, au centre de tout, au milieu de rien, flotte le métronome universel de la Vie, ce grand maître inaccessible appelé Le Temps. Abstraction dont nul n'a le pouvoir d'entrevoir les mystères sans subir ses effets, sans qu'au terme de cette découverte ne se profile la Mort comme ultime vérité.   Cependant, connaître le Temps c'est avant tout rencontrer la Vie, obtenir le privilège de la consommer, apprendre ses règles. C'est vibrer dans son être tout entier du miraculeux sentiment d'existence. ... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 13:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juin 2017

Mon grand-père

Mon grand-père, ni parent de sang, ni parent de gènes, bien plus que cela, m'est parent de coeur.   Nos âmes liées depuis mon entrée dans le monde, sa main solide qui a tenu la mienne dans les petites tourmentes de l'enfance, son pas sûr pour m'ouvrir un chemin facile dans la vie, et aujourd'hui mes doigts presque plus forts que les siens qui se referment pour lui tenir chaud ; à présent sa démarche fragile, mon bras tenant le sien.   Je regardais petite la course des nuages dans ses yeux, j'écoutais ses mots... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 juin 2017

Mon nom est un aveu

Mon nom est un aveu. Je faisais chanter nos gaillards ancêtres gaulois pendant les banquets fameux, où c'était force ripaille et paillardise ! C'est dire si je suis ancien…  De moi demeure nombre mystères et légendes. Je suis couleur, je suis odeur et goût.  On scrute ma robe veloutée à la teinte incertaine, la tête souvent penchée, d'un œil sceptique, interrogatif, parfois un peu vitreux déjà, ou tout au contraire franchement rigolard.  Le palais qui m'a connu, ne serait-ce qu'une fois, ne manquera plus dès lors... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 juin 2017

Insouciance

Etrange ronde sans queue ni tête. Un cercle pour protéger l'innocence nue, pour l'admirer aussi ou la choisir, qui sait... Explosion de couleurs, visages pleins d'espoir tournés vers les plus intenses promesses de la Vie ; corps tendus en quête de plaisir, âmes libres, offertes, sans vice. Cueillir les douceurs, tous les plaisants, les délicieux possibles de l'existence. Tendre la main pour la trouver sitôt emplie de... quoique ce soit qu'importe ! De toute façon ce sera doux. La plaine est fertile, les arbres ploient sous... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 juin 2017

Le train

Le train filait à travers la montagne.   Les paysages défilaient à une telle allure qu'on ne pouvait plus en distinguer que les éléments les plus imposants par la taille, les plus éloignés en distance. Chaque détail composant ce tableau en mouvement se fondait dans les autres, s'étirant d'abord pour  s'effilocher l'intant d'après. En une fraction de seconde il avait perdu son unité propre pour ne plus exister qu'en tant que tâche de couleur mêlée, diluée avec d'autres.   Debout devant une fenêtre du wagon-bar,... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 12:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 juin 2017

Etrangeté du quotidien. Une semaine en exploration.

Lundi.   Le ciel aujourd'hui est coupé en deux : gris anthracite d'un côté, bleu azur de l'autre. Sur l'autoroute, le vent souffle en rafales. Nombreuses sont les voitures, surtout celles finissant de dépasser un poids lourds, qui se déportent brusquement vers la gauche. Vigilance ! La luminosité ambiante, tellement étrange, projette dans une autre dimension. Pour peu que l'imaginaire s'en mêle, l'atmosphère bizarre de ce jour transporte dans le décor d'un film de science-fiction, d'un bord de mer estival essuyant une... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,