17 juin 2017

Chemins. Exercice du texte coupé

Voici l'un des exercices les plus laborieux que j'ai eu à faire lors d'un atelier d'écriture. On nous a fourni le texte suivant auquel il manque de larges pans. En effet, les lignes ont été "rabotées" à gauche et à droite. Chacun a donc pour consigne de reconstituer un récit cohérent à partir de ces fragments.   - Nous allons nous reposer / chemin, dit Pierre, parce que / n'avons pas dormi à cause de / pas de chambre à l'hôtel, /   - Je me souviens / de ses quatre ans elle essaya / voit bien, jusqu'au fond de / ... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 juin 2017

Cuir et plomb

    L'impitoyable main, toute gantée de cuir,Tenant sa souple cravache qui ne peut nuireQu'à celles et ceux qui se sont portés volontairesPour la connaître et jouir de ses morsures sévèresBientôt s'abattra sur les chairs offertes, nues.Bientôt les doigts agiles, puissants, feront pireEn grattant les coulées de la brûlante cireSur ce sein déjà zébré de griffes amères,Sur ces lèvres tendues d'excessive manièrePar les lourds poids de plomb qui y sont suspendus.La victime peut toujours s'agiter et gémirLe bourreau est cruel... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 20:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 juin 2017

Ondines, fin de l'innocence

  Deux corps de femme minces, longilignesGlissent, ondulent et l'eau leur fait écrinUne nudité étrange et indigneEst leur seul voile depuis ce matin.Leur nage est une danse étourdissante,Elles s'éloignent et se rapprochent, ondines ;Elles s'effleurent et se font caressantes,Puis, enlacées, elles tournoient, lutines.Leurs rires et leurs baisers soudain s'enragentDeux mains courent vers les entre-cuisses,S'y posent, s'y meuvent, rendant leurs hommagesAux belles fleurs mouillées qui refleurissent.Le maître dans un coin sourit,... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 juin 2017

L'Objet blanc

Zoom : la femme est nue, un corps pâle, bras en l'air.À ses poignets des menottes bien ajustées,À ses chevilles de larges anneaux de fer,Une maîtresse se tient de chaque côté.Deux déesses de cuir encadrant l'objet blancSoudain, contre le marbre, font claquer le fouet.L'objet aux allures de femme, maintenantTremble un peu puis frémit, mais demeure muet.Ventre rentré, sexe rasé et reins cambrés,Au centre de la pièce, cagoulée, debout,Avec pour seuls atours ses bas blancs déchirés,Pauvre chose, néant, et pourtant elle est... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 19:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 juin 2017

Malice

Une plainte étouffée, une larme séchée.Envie, désir, subtil et terrible déliceTourmentent l'amante qui se veut humiliéeEt qui souhaite, toujours, boire au même calice.Le nectar or et feu d'elle s'est emparéEt depuis, à jamais assoiffée, au suppliceElle n'a d'autres pensées que d'être utiliséePar son seigneur, son maître, son amour et son vice.Il viendra elle le sait, après, la détacher,Lorsqu'elle aura vu l'autre, les yeux pâles et lisses,Se raidir de jouissance, par l'homme chevauchée,Et s'écrouler, comblée, au-delà de la lice.Tel... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 juin 2017

Dédoublement

« L'ordinaire, le commun... ah... prison pour une exaltation Qui, contrainte, tourne en rond ! Moi qui avais le don de passion...! - il est toujours là, néanmoins, tout au fond. Moi qui volais jusqu'au sublime et sombrais dans les plus noirs abîmes... Mais comment donc échoue-t-on ici ?!   - Ah ça, mon ami... la réponse est en toi ; de même qu'elle se trouve partout dans le vaste univers. La réponse nécessaire et suffisante j'entends... Ne t'avise pas d'espérer que je trouve solution à ton problème. Tu as porté et posé... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 juin 2017

Miroir miroir

Mais à quoi avait-il bien pu penser ?! Qu'est-ce donc qui lui était passé par la tête, ce dimanche désoeuvré où il avait choisi ce nouvel emplacement pour le grand miroir ?... Juste en face du lit ! En face de son lit à lui tout seul ; de son lit sans elle. De son lit avec d'autres, parfois.Assis au bord du matelas, dans le face-à-face avec lui-même qui ponctuait son quotidien d'une image en filigrane, il s'absorbait quelquefois de longs moments. Il s'égarait alors avec méfiance dans ce reflet - à la fois familier et... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 21:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 juin 2017

Epuisement

Des questions sans réponse m'assaillent encore, parfois. Mais elles s'estompent peu à peu. Du temps maintenant s'installe, entre chaque assaut d'interrogations vaines, qui finissent par se déliter – et presque s'évanouir – à force d'obstination à remplacer les souvenirs dévastateurs par des instants palpables de douceur, d'affection partagée, de bienveillance que l'on reçoit et que l'on peut à présent rendre à nouveau. Timide retour à moi-même.   J'ai retrouvé les fondations, mais la forme de mon être demeure floue. Vaste... [Lire la suite]
Posté par B_A BA à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 juin 2017

Lire c'est bien, mais s'embarquer pour un périple musical, c'est pas mal non plus

  Bien le bonjour, ami lecteur. Il y a du nouveau dans le blog : une page musique, dans le bandeau de gauche. Car... "On peut, après tout, vivre sans le je-ne-sais-quoi, comme on peut vivre sans philosophie, sans musique, sans joie et sans amour. Mais pas si bien." De La philosophie, Jankélévitch
Posté par B_A BA à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 juin 2017

Bulles

Les bulles de Champagne, régulièrement partagées depuis, oh... presque toujours, à la table des aïeuls, invariablement prodigues.Les bulles du bain parfois partagé avec les soeurs, pendant le temps de l'enfance.Rires éclatants, éclaboussures, buée sur les miroirs, peau des orteils toute fripée et barbes de Père Noël.   La grande bulle dans laquelle elles grandissaient ensemble ; puis, plus tard, chacune la sienne. Trois soeurs, trois petits diamants taillés dans un rêve de conte de fées. Trois bulles voltigeant dans le... [Lire la suite]